Au coeur des émotions de l’enfant – Isabelle FILLIOZAT

DSCN2028

 

J’inaugure Ma Bibliothèque avec un livre sur le thème de la psychologie de l’enfant, que je vous recommande fortement.
Il s’intitule : Au coeur des émotions de l’enfantQue faire devant les larmes ? Comment réagir face aux paniques ? et est paru aux éditions Marabout.
L’auteure, Isabelle FILLIOZAT, est psychothérapeute et accompagne adultes et enfants dans leur quête du bonheur depuis près de trente ans.

Je n’ai pas encore lu l’intégralité d’Au coeur des émotions de l’enfant qui se découpe en 10 chapitres principaux. C’est l’avantage de ce genre d’essai, on choisit au départ les passages qui nous intéressent, nous concernent ou nous parlent, pour y revenir plus tard pour certains d’entre eux.

Toutefois, ce que j’en ai lu pour le moment que plaît beaucoup. Isabelle FILLIOZAT écrit avec beaucoup de vérité et de justesse. Elle nous ouvre les yeux sur notre rôle de parent, sans jamais nous faire culpabiliser. Son approche de l’éducation non-violente devient à la portée de chacun d’entre nous – elle préfère d’ailleurs le terme « accompagner » à celui d' »éduquer », ce qui pour ma part, me parle davantage…

Il m’est difficile de faire une synthèse de chacun des chapitres de ce livre, je me contenterai donc de citer le quatrième de couverture ainsi qu’un extrait de l’introduction rédigée par l’auteure.

Quatrième de couverture :
Les parents sont souvent démunis devant l’intensité des émotions de leur enfant. Ils cherchent volontiers à les calmer, à faire taire les cris, les pleurs, l’expression de l’émoi. Or l’émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante.
Ce livre très concret tire ses exemples du quotidien, aide les parents à comprendre la peur, la colère, la joie, la tristesse et le besoin de l’enfant d’exprimer ces sentiments. Tout cela pour mieux l’accompagner vers l’autonomie et vers davantage d’harmonie familiale.

Extrait de l’introduction :
Avoir l’intelligence du coeur, c’est savoir aimer, comprendre autrui, se réaliser, être soi en toutes circonstances, et réagir dans les situations émotionnellement difficiles : conflits, échecs, deuils, séparations, épreuves, mais aussi succès, rencontres, réussites de tous ordres. C’est en somme la capacité à être heureux, à ne pas se laisser dominer par l’adversité, à choisir sa vie et à établir des relations harmonieuses avec les autres. Qui ne désiserait cela pour ses enfants ?
Qu’est-ce qui nous retient dans l’existence et peut nous empêcher d’être heureux ? Qu’est-ce qui peut rendre infirme du coeur ? La mémoire (souvent inconsciente) des souffrances d’enfant et les peurs qui en découlent : peur d’être jugé, blessé, humilié, rejeté ou ignoré, peur d’un échec qui mette en doute nos capacités de réalisation, peur d’un rejet qui nous dise que nous n’avons pas notre place parmi les autres, peur de l’autre, peur de mourir…
[…] L’enfant est une personne. L’émotion est au coeur de l’individu, c’est l’expression de sa Vie. Savoir l’écouter, la respecter, c’est écouter sa personne, la respecter.
[…] Il est urgent d’apprendre à identifier, à nommer, à comprendre, à exprimer, à utiliser positivement les émotions, sous peine d’en devenir esclaves, pour le bonheur de nos enfants et des adultes qu’ils deviendront.
[…] Alors, loin de moi l’idée de vous proposer un énième livre de conseils. Les parents vivent aux côtés des enfants au quotidien. Ils les connaissent mieux que tout « expert », fût-il pédiatre ou psychanalyste de renom. Mais parfois blocages et malentendus peuvent faire obstacle à une relation harmonieuse et à une véritable compréhension. Si un « expert » peut vous aider, c’est à lever ces barrages.
Ce livre vise à éclairer la route pour mieux contourner ce qui peut l’être, dénouer des noeuds et vous aider à franchir quelques-uns des obstacles. Une jeune mère, un jeune père, ont besoin de repères… mais pas de conseils… Ils ont besoin d’apprendre à se faire confiance et à faire confiance à leurs enfants.
[…] Avant de partir pour l’exploration du monde des émotions, un dernier rappel : nos enfants ne nous attendent pas parfaits mais seulement humains. On ne peut éviter toute erreur. Elle est inhérente au processus d’apprentissage. Cessez de vous préoccuper d’être « une bonne mère » ou « un bon père », soyez plutôt attentifs aux besoins de vos enfants.
[…] Ne placez donc pas la barre trop haut, soyez tolérant avec vous-même, et surtout exprimez vos propres émotions et besoins.
Ecoutez votre enfant, donnez-lui la permission de libérer ses tensions, offrez-lui de l’espace pour ses décharges émotionnelles, il sortira grandi de toutes les difficultés de la vie.

J’espère, avec ces quelques extraits, vous avoir donné le goût de découvrir ce livre qui nous réconcilie avec notre rôle de parents 🙂

Pour celles ou ceux qui l’ont lu, n’hésitez pas à faire part de votre opinion en commentaire de cet article !

Publicités

La parole est à vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s